• Histoire de l'Escarpin..

     

    Histoire de l'ESCARPIN

      

     

    l'Histoire de l'Escarpin...

     

     

    Chaussures d'hier, chaussures d'aujourd'hui :

     

    Au commencement, nous étions toutes pieds nus… ouh !  horreur !

     

    Heureusement pour nous, une modeuse des cavernes a eu envie de protéger ses petits pieds durcis de toutes les bébêtes et cailloux pointus : elle inventa l’ancêtre de la chaussure, ou plutôt de la pantoufle !

     

    Bien après la botte en peau de bête, les chaussures ont pendant longtemps conservé un aspect pratique plutôt qu’esthétique.

     

    D’ailleurs, pendant longtemps, les différences entre les chaussures d’hommes et les chaussures de femmes étaient minimes.

     

    Ce n’est qu’au cours des derniers siècles que se développa une véritable culture de la chaussure féminine qui se trouva de plus en plus mêlée aux soubresauts de la mode dans nos sociétés occidentales.

     

    Sans remonter jusqu'à la girl de Néandertal, bon nombre de nos chaussures si mode aujourd’hui ont puisé leur inspiration dans des modèles du passé.

     

    Petit zoom sur quelques lointaines aïeules......

     

     

    Histoire de l'ESCARPIN

     

    Escarpin :

     

     

     

     

     

     

      

      

      

    Escarpin à talon haut et large :Un escarpin est une chaussure féminine, décolletée et simple. Cette chaussure est également appelée décolleté.Son nom vient de l'italien "scarpino" (petite chaussure), et n'a donc rien de commun étymologiquement avec le qualificatif français "escarpé".

     

     

     

    Caractéristiques :

     

    L'escarpin ne comporte pas de système de fermeture et s'enfile en glissant le pied dedans. Il peut parfois être ouvert sur le bout. Celui-ci peut être carré (ou "coupé"), pointu (voire effilé sur certains modèles), ou en ogive.

     

    Il est parfois équipé d'une bride enserrant la cheville. Cette bride peut être simple, double, croisée sur le cou-de-pied, agrémentée d'ornements divers (clous de strass, chaînettes, perles...), voire suffisamment large, sur certains modèle (5 cm), pour accueillir deux petites boucles.

    Le talon mesure au minimum 4 centimètres.

     Histoire de l'ESCARPIN

    S'il est très long et très fin on parle aussi de talon-aiguille. Si le talon fin dépasse 10 cm, on le désigne aussi sous le terme de stiletto (ce qui signifie "stylet" en italien).

     

    Usage :

     

    Considéré comme élégant, l'escarpin se porte en ville ou en soirée, par exemple avec un tailleur ou une robe habillée... toujours féminin..

     

    Divers :

     

    L'escarpin, en tant qu'objet raffiné, symbole d'une certaine élégance féminine, peut être l'objet de fétichisme de la chaussure.

     

     

     

     

     

     

    Dans l’histoire des escarpins, Yves Saint-Laurent occupe une place de choix. Ces plateformes sont devenues de véritables icônes. Fétichiste des souliers tendance, il vous en faut absolument une paire. Ici, le créateur nous les propose en cuir verni. Le talon de 12cm a été fabriqué en Italie. Eleganti

      

    Histoire de l'ESCARPIN

    « GUERLAIN....... son HISTOIRELucien LELONG, couturier de renom des années 1920 - 1930 »
    Delicious Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter