• Le Cimetière du Père LACHAISE

      

      

    Le plus célèbre cimetière de Paris s'appelle officiellement «cimetière de l'Est» mais son nom usuel fait référence au confesseur de Louis XIV, le père La Chaise. Ce jésuite qui encouragea le roi à révoquer l'édit de Nantes, venait souvent se reposer en ces lieux, auprès de la chapelle qu'y possédait son ordre.

    Le cimetière dit «du Père-Lachaise» est inauguré le 21 mai 1804, sous le règne de Napoléon 1er, pour remplacer les cimetières du centre de Paris, dont celui des Innocents, dans le cadre de la
    politique hygiéniste engagée quarante ans plus tôt. Il est alors situé en pleine campagne, couvre 17 hectares (beaucoup moins qu'aujourd'hui) et sa position à flanc de colline, à l'est de la capitale, protège celle-ci des miasmes dégagés par certains charniers.

    En 1817, on y transfère les restes supposés de Molière et La Fontaine pour encourager la bourgeoisie parisienne à se faire enterrer en ces lieux. L'opération est un succès et il faut bientôt étendre le cimetière vers l'est. La
    Commune de Paris se termine ici le 28 mai 1871. Le «mur des Fédérés» conserve le souvenir des 147 malheureux qui furent fusillés à cet endroit et du millier de cadavres qui furent ensevelis dans une fosse voisine (bien que le mur n'existât pas encore au moment des événements !).

    On peut ignorer l'arrogant monument d'Adolphe
    Thiers, financé par une souscription publique, et s'en aller à la
    découverte de sépultures plus émouvantes au gré des allées arborées dessinés par l'architecte Alexandre Brongniart, plus connu pour l'édification de la Bourse de Paris. Parmi les couples éternels : Yves Montand et Simone Signoret, mais aussi Héloïse et Abélard,...

    Les innombrables personnalités françaises et étrangères qui reposent en ces lieux retracent deux siècles d'Histoire et de culture :

    Alain, Guillaume Apollinaire, François Arago, Honoré de Balzac, Barras, Beaumarchais, Bernardin de Saint-Pierre, Sarah Bernhardt, Claude Bernard, l'acteur Jules Berry (1883-1951) qui joua dans Le crime de Monsieur Lange, Les visiteurs du soir..., Fulgence Bienvenüe, qui construisit le métro parisien, Georges Bizet, Louis Blanc, Auguste Blanqui, François Boissy d'Anglas, Édouard Branly, Pierre Brasseur, l'architecte Alexandre Brongniart,

    Gustave Caillebotte, Jean-Jacques de Cambacérès, Jean Casimir Perier, Jean-François
    Champollion, Jean Chaptal, Luigi Cherubini, Frédéric Chopin, Jean-Baptiste Clément, Colette, Auguste Comte, Benjamin Constant, Jean-Baptiste Corot, Georges Courteline, Georges Cuvier,

    Le président du Conseil Édouard Daladier (1884-1970) qui signa les accords de Munich, l'auteur du Petit Chose, Alphonse Daudet (1840-1897), Honoré Daumier, Pierre David d'Angers, Eugène Delacroix, Jacques Duclos, Isadora Duncan, Paul Éluard, Max Ernst, Alexandre Falguière, Félix Faure,

    Louis Gay-Lussac, Geoffroy Saint-Hilaire, Théodore Géricault, Jules Guesde, Georges Haussmann, Dominique Ingres, François Kellermann, Jean de La Fontaine (cénotaphe), Marie Laurencin, Pierre Lazareff, Ledru-Rollin,
    Ferdinand de Lesseps,

    Georges Méliès, Jules Michelet, Amedeo Modigliani, Molière (le dramaturge n'est présent dans le cimetière que par un cénotaphe ou tombeau vide), Sylvia Monfort,

    Joachim Murat, Alfred de Musset, Félix Nadar,
    Gérard de Nerval, Anna de Noailles, Victor Noir, Max Ophüls, Paul Panhard, Antoine Parmentier, Édith Piaf, Camille Pissaro, Ignace Pleyel, Elvire Popesco, Francis Poulenc, Marcel Proust,

    gisant de Victor Noir, par DalouOn dit que des jeunes filles et des femmes en mal d'amour viennent sur la tombe de Victor Noir caresser certaine protubérance de son gisant dans l'espoir qu'elle leur portera chance.


    Rachel, François Raspail, Jules Romains, James de Rothschild, Jean Sablon, Claude Henri de Saint-Simon, Georges Seurat, Sieyès, Talma, Maurice Thorez, Paul Vaillant-Couturier, Jules Vallès, Louis Verneuil, Richard Wallace, Oscar Wilde et le clown Achille Zavatta (urne funéraire).

    Le peintre et régicide Jacques-Louis David (1748-1825) repose au cimetière d'Evere, à Bruxelles où il est mort en exil, mais son coeur a été inhumé au Père-Lachaise par l'un de ses fils.

    Ne pas oublier le tombeau très visité de Jim Morrison, le chanteur des Doors
    , mort d'une overdose à 27 ans. Françoise Giroud (1916-2003) figure parmi les dernières arrivées (cette liste ne saurait
    être exhaustive) exhaustive) .

    « Lieux de prostitution sous Saint Louis... à ParisHistoire des FONTAINES WALLACE »
    Delicious

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter