• LE PASSAGE MOLIERE

     

     

     

    LE PASSAGE MOLIÈRE

    A l'occasion de votre prochaine promenade dans les quartier des Halles , surtout ne manquez pas d'aller goûter le charme discret de ce petit passage bien caché près du Centre Pompidou , à coté du Quartier de l'Horloge .

    P1020598 P1020618 P1020623

    Ce petit passage , d'une longueur de 161 mètres pour une largeur de 2.75 mètres , commence au 139 de la rue Saint-Martin et finit au 82 de la rue Quincampoix . Cette voie privée a été percée par Boursault lorsque celui-ci ouvrit , rue Quincampoix le théâtre Molière dont l'entrée des artistes était située dans ce petit passage .

    Elle reçut en 1793 le nom de Sans Culottes , remplacée ensuite par celui des Nourrices , puis elle retrouva après la Révolution son nom initial de Passage Molière .

    Dans ce passage se trouve quelques restaurants et des petits commerces sympathiques dont un , assez surprenant , qui propose des moulages de pieds et de mains !!!

    P1020642 P1020638 P1020645

    P1020647 autres_villes_france_1153038288_1153739 P1020648

    2665135034_4c872d8484_o ME0000045255_3 P1020636

    L'ancienne "entrée des artistes" du théâtre Molière à fait place aujourd'hui à la "Maison de la Poésie" . 

    Nous allons découvrir ensemble les vicissitudes de ce petit théâtre parisiens .

    On pouvait autrefois découvrir au n°82 de la rue Quicampoix à l'intérieur d'un magasin de corderie qui se trouvait dans cette maison des restes des loges et des galeries de l'ancien théâtre Molière fondée sous la Révolution en 1791 par Boursault , ancien directeur du théâtre de Marseille .

    Il fut plus tard membre de la Convention , puis repris en 1806 la direction de ce théâtre . Boursault fit rapidement fortune , il possédait une belle galerie de tableaux et son jardin de la rue Blanche était un des plus célèbres d'Europe !!!

    m198109550048 3702077930_4c4986054a_o Passage_moli_re                                                                  

    Rue Quincampoix Passage Molière

    Boursault fit donc construire ce théâtre en 1791 sur l'emplacement d'un ancien ' bureau de nourrices " dans la rue du même nom . Singulier personnage qui est tout à la fois avocat , comédien , directeur des théâtres de Marseille et de Palerme , auteur dramatique et surtout un habile homme d'affaires . Il saisit l'opportunité d'un nouveau décret qui permet à tout citoyen d'élever " un théâtre public et d'y faire représenter des pièces de tout genres " .

    Ce théâtre avait été construit avec un luxe inconnu à cette époque !!! Il comportait trois rangs de loges , un parterre et un pourtour orné de glaces . Construit en deux mois il fut inauguré le 4 juin 1791 . Il plaça l'inauguration de son théâtre sous le haut patronage de Molière en présentant le Misanthrope . Ainsi le "passage des nourrices" devint le passage Molière . En 1793 il devient le théâtre des " Sans-culottes " .

    La situation politique de plus en plus tendue ne favorisait guère la vie des spectacles . dès 1792 les autorités firent fermer tous les théâtres .

    themoliere 75227_moliere_france_langue_francaise mis

    Le théâtre Molière

    S'en suivit une période très mouvementé . Boursault resta propriétaire de l'immeuble , mais les directeurs de succédèrent et l'insuccès s'installa .

    Le théâtre changea souvent de nom : Théâtre des Sans-Culottes , de la rue Saint-Martin , des Artistes en Société , des Amis des arts et de l'Opéra-Comique et enfin le Théâtre des Variétés Nationales et Etrangères qui fut en 1806 le moment le plus glorieux de son histoire grâce aux auteurs qui y furent joués ( Sheridan et Goldoni en autres ) .

    A nouveau ce théâtre du fermer en 1807 suite à un décret de Napoléon qui décida la fermeture des petits théâtres de Paris . Ce lieu devint une salle d'armes , de culture physique , de concertes de bals etc. En 1810 Boursault vend son théâtre . La salle est alors coupée en deux dans sa hauteur ; le bas devenant un magasin de papier et le haut une salle de bal bien fréquentée .

    459987_1 20638 Richard_Sheridan

    Rachel Goldoni Sheridan

    En 1831 l'exploitation du théâtre est de nouveau autorisée ,mais en raison de son tel état de délabrement , des travaux furent entrepris . La façade rue Saint-Martin ayant été détruite , une nouvelle entrée fut ouverte sur la rue Qincampoix . Le " Molière " put ressusciter mais ne connut aucun succès , passant d'une faillite à l'autre les directeurs se succèdent . Seul repaire notable le passage de Rachel alors jeune comédienne dans un cours de déclamation . Il ferme définitivement en 1832 .

    En 1848 la salle retrouva ses destinées révolutionnaires lorsqu'elle fut utilisée par le Club Patriotique du VIIème arrondissement , puis lors des élections de 1869 . Finalement le théâtre tomba dans l'oubli et l'abandon total pendant plus d'un siècle .

    Des commerçants en tout genre occupèrent les locaux et finirent pas les démanteler , le vandalisme fit le reste !!!

    Theatre_Moliere 56479813 P1020629

    Enfin en 1974 , après l'intervention auprès des pouvoirs publics de quelques nostalgiques des théâtres parisiens disparus , le théâtre Molière fut inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques .

    Il ne restait plus que le magnifique escalier conduisant à la salle de bal et des colonnes de pierres aux têtes couronnées .

    La ville de Paris acquit le bâtiment et , au prix de très importants travaux entrepris par les architectes Jambry et Milijevic , le rendit à sa vocation de théâtre en 1995 pour y installer la Maison de la Poésie , qui jusqu'à là étouffait dans une alvéoles du Forum des Halles !!!

    hall grandesalle petitesalle1_1_

    La salle Pierre-Seghers , d'une capacité de 180 places , restitue le volume et l'architecture du XVIIIème siècle . Les belles caves voutées , oubliées , ont été remises en valeur et dynamisées .

    Elles abritent la salle Lautréamont dont la capacité totale est d'une trentaine de spectateurs .

    Dans l'une et l'autre salle le travail sur les formes et les couleurs créent une intimité propice à la diffusion de la poésie .

    Elle est aujourd'hui sous la direction de monsieur Claude Guerre . Je vous laisse le soin de découvrir leur site internet : " Maison de la Poésie " . Une petite idée de promenade pour cette fin d'été et pourquoi pas une bonne soirée passée au Théâtre Molière !!!

      

    sources : LE PIETON de PARIS

      

    http://pietondeparis.canalblog.com/archives/p50-10.html

      

    « L'ANCIEN COUVENT DES RÉCOLLETS »
    Delicious

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter