• Lorànt Deutsch, royaliste assumé

      

      

    Lorànt Deutsch, royaliste assumé

    Internet

     

    Lorànt Deutsch est un passionné d'histoire. À tel point qu'il est à l'origine du téléfilm diffusé  sur France 3, racontant la rivalité entre Colbert et Fouquet, le surintendant des finances de Louis XIV emprisonné. Le comédien n'hésite pas à confier son penchant pour la monarchie et la religion.

      

    Lorànt Deutsch, comment est née l'idée de ce téléfilm ?


    Fouquet est un personnage méconnu, oublié, mais important. Beaucoup le considèrent comme un traître qui s'est enrichi sur le dos des Français. Mais, même s'il avait ses ambitions personnelles et qu'il n'était pas toujours tourné vers l'intérêt public, il reste, selon moi, digne de légitimité et de connaissance.

    Vous jouez pour la première fois à l'écran avec Marie-Julie Baup, votre épouse (ils viennent d'avoir un bébé, ndlr)...
    Ce n'est pas moi qui l'ai amenée sur la fiction, je me serais pris un coup de fusil! Nous avons juste le même agent. Nous avions déjà joué ensemble au théâtre, nous nous sommes d'ailleurs rencontrés sur scène. J'adore travailler avec elle. Nous vivons actuellement à Lyon, où je joue Boubouroche, de Courteline.



    Comment est née votre passion pour l'histoire ?

    Grâce à Eddy Mitchell! Je regardais la dernière séance et les grands films, comme Ivanoé ou Ben-Hur, qui racontaient l'histoire d'une manière épique. À 10 ans, ma maman m'a acheté L'Histoire de France racontée aux enfants par Alain Decaux et j'ai plongé. Je voulais même à un moment être prof d'histoire en Hongrie...

    Quelle est votre période de prédilection ?
    Je les aime toutes même si, pour moi, l'histoire de notre pays s'est arrêtée en 1793, à la mort de Louis XVI. Cet événement a marqué la fin de notre civilisation, on a coupé la tête à nos racines et depuis on les cherche. On s'est consolés avec la révolution industrielle, on a vécu de paradis artificiels et aujourd'hui on nous les enlève, car c'est la crise économique. Il aurait fallu instaurer, comme en Angleterre, une monarchie parlementaire. C'est comme avec la religion, on essaie de faire triompher la laïcité, je ne sais pas ce que cela veut dire. Sans religion et sans foi, on se prive de quelque chose dont on va avoir besoin dans les années à venir. Il faut réintroduire la religion en France, il faut un concordat.


    A savoir
    Le téléfilm Le Roi, l'Ecureuil et la Couleuvre a reçu deux prix au Festival de Luchon: la mention spéciale du public pour les prestations de Lorànt Deutsch et Thierry Frémont ainsi que le prix du meilleur scénario pour Didier Decoin. La fiction a nécessité neuf semaines de tournage dont trois semaines dans le château de Vaux-le-Vicomte.

     

    http://tvmag.lefigaro.fr/programme-tv/article/telefilm/59892/lorant-deutsch-royaliste-assume.html

     

    source : http://www.democratie-royale.org/article-lorant-deutsch-royaliste-assume-70056468.html

     

     

    InternetDepuis que Lorànt Deutsch a mis les stations de métro à l'honneur avec son Métronome (1,2 million d'exemplaires vendus), le succès ne s'arrête pas. À présent, la télévision s'en empare : l'acteur va adapter cet ouvrage sous la forme d'un docu-fiction en quatre épisodes d'une heure qu'il coproduira avec Tim Newman.

    La série, diffusée sur France 5, racontera vingt siècles d'histoire à Paris grâce aux reconstitutions en images de synthèse, à 15 figurants et 300 costumes. Avec en voix off... Lorànt Deutsch !

      

    NB : DEMOCRATIE ROYALE.

      

      

      

    Les Français n’étaient ni révolutionnaires, ni républicains :

      

    « Nous n'étions peut-être pas à Paris dix républicains le 12 juillet 1789 » Camille Desmoulins dans Histoire des Brissotins.

    Avant 1789 tous les Français étaient royalistes. La Révolution dite française est un coup d’état fomenté par des oligarchies financières apatrides.

      

      

    A lire :

     

    Le livre noir de la Révolution Française.

    Le royalisme en questions – perspectives pour le XXIe siècle, Yves-Marie Adeline

    Le coût de la Révolution française, René Sédillot.

     

     

     

     

     

     

    Info@democratie-royale.com

     

     

    « Mode des années 30Apaches (Paris).. voyous de la Belle Epoque. »
    Delicious Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 6 Mai 2013 à 09:58

    bravo pour cette prise de conscience du mal Francais contemporain ; plus de religion , plus de roi , plus de reine et bientot plus de France du tout si on ne se reveille pas.. Charlot ou es tu ? nous aurions tellement besoin de tes grandes chaussures aujourd'hui pour botter le cul à certains..

    E.Riba

    2
    Dona Rodrigue Profil de Dona Rodrigue
    Lundi 6 Mai 2013 à 10:01

    Bonjour Enzo,

    Le Reveil s'est amorçé....FFI

     

    3
    Dona Rodrigue Profil de Dona Rodrigue
    Lundi 6 Mai 2013 à 10:09

    En parlant d'Alphonse Boudard...parmi tous ses bouquins..."la fermeture"... celà vaut son jus..histoire de la prostitution en France depuis l'antiquité. Succulent. livre que l'on peut trouver que sur internet, où, par hssard dans une boutique de livres d'occasion. Ce livre mérite d'etre lu. les coulisses du pouvoir .....

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter